1-866-691-7202 | fshq@histoirequebec.qc.ca

Fédération Histoire Québec

Accompagnement numérique

La Fédération Histoire Québec offre à ses membres une formation numérique complète de février à mai 2022, sous la forme de présentations, webinaires, conférences, ateliers et tables rondes.

Gratuite et ouverte à tous les membres de la FHQ, ces formations permettent de doter le personnel des sociétés d'histoire des outils technologiques nécessaires au fonctionnement quotidien d'un organisme aujourd'hui. Elles comprennent aussi des accompagnements sur de nombreuses plateformes de diffusion afin de favoriser la découvrabilité des activités proposées par les sociétés d'histoire. Enfin, ces formations sont des ateliers pratiques qui mettent en lumière les initiatives numériques des membres de la FHQ qui constituent une riche offre de diffusion de l'histoire.
 
Nos formations numériques sont terminées pour l'année 2021-2022. Retrouvez les captations vidéos en ligne sur le volet de droite. 
 
En février-mars, nous avons exploré les différents outils (Zoom avancé, Zoom débutant, Google Drive, sites internet et réseaux sociaux). 
De mars à mai, la parole est aux membres pour mettre en lumière les initiatives numériques du réseau. 
  • Mardi 22 mars : Partager - l'animation d'une communauté
    Comment poursuivre ses activités de diffusion sur les réseaux sociaux ? Des sociétés membres et partenaires viendront partager leurs expériences et astuces pour rejoindre leur public en ligne.
    • La Société d'histoire de Sillery
    • La Société d'histoire de Saint-Pierre-de-Saurel
    • La Société d'histoire et de généalogie de Victoriaville
    • Le Groupe "Nouvelle-France, histoire et descendants"

  • Mardi 29 mars : Reconstituer - les visites virtuelles
    Les sites historiques et édifices patrimoniaux font partie de l'héritage collectif, pourtant, ils ne sont pas toujours accessibles : difficultés d'accès, confinement, éloignement géographique, etc. Nous vous présenterons certaines solutions que les membres ont trouvées pour, malgré tout, donner un accès à leurs trésors.viendront partager leurs expériences et astuces pour rejoindre leur public en ligne.
    • La Société rimouskoise du patrimoine et IDHP Matane
    • Culture Shawinigan / Ozias Leduc en Mauricie
    • La Société d'histoire du Lac-Saint-Jean / Odyssée des bâtisseurs
    • La Ville de Lévis - Direction de l'urbanisme


  • Mardi 5 avril : Numériser / Promouvoir - les solutions Infoka et Simplyk
    Programme double pour cette journée où nous vous présenterons deux différents outils pour répondre à vos besoins!
    • Infoka : L'entreprise québécoise Infoka est la solution souvent utilisée par différentes sociétés d'histoire pour numériser, classer et diffuser leurs archives. Son fondateur viendra vous démontrer les services dont les membres peuvent se prévaloir.
    • Simplyk : Si vous suivez les activités de la FHQ, vous avez pu constater que depuis plusieurs mois nous utilisons, pour les dons et les billetteries, la plateforme Simplyk. Simplyk est notamment prestataire cette année pour la billetterie du 56è congrès de la FHQ. Entreprise québécoise dédiée aux OBNL, Simplyk offre une solution sans frais pour promouvoir vos activités et lever des fonds.


  • Mardi 12 avril : Augmenter - les dispositifs numériques in situ
    Comment ajouter du contenu et de l'interprétation tout en respectant l'intégrité d'une exposition ou d'un site historique ? Des membres et des partenaires ont opté pour le virtuel afin d'offrir une couche supplémentaire d'animation et bonifier l'expérience de visite. Seront aussi abordés les enjeux du numérique au regard du respect de l'histoire et du patrimoine.
    • Le Regroupement des Musées gaspésiens
    • Le Site historique national du banc de pêche de Paspébiac
    • Le Musée acadien du Québec
    • Le Musée des Ursulines de Trois-Rivières


  • Mardi 19 avril : Guider - les parcours et circuits de visite
    Qu'il s'agisse d'offrir des visites autonomes ou de permettre à chacune et chacun, dans le confort de son foyer, de parcourir un territoire d'importance historique, le numérique permet de maintenir une offre constante d'animation de sites et d'édifices qui aide le public à appréhender un patrimoine, en préparant sa visite et en assurant un contenu de qualité. Les membres qui se sont investis dans la production de circuits guidés vous proposent un éventail riche de solutions qui peuvent s'ajuster à vos besoins.
    • L'Association du patrimoine d'Aylmer & le Musée de l'auberge Symmes
    • La Société d'histoire de la Praire-de-la-Magdeleine
    • La Ville de Longueuil - bureau de la culture



  • Mardi 26 avril : Éduquer - le numérique et public scolaire
    Dans la boîte à outils dont disposent les sociétés d'histoire et autres organismes pour rejoindre le public scolaire et les familles, le numérique est une avenue incontournable. Il permet notamment de saisir les habitudes de consommation culturelle de cette population spécifique. Nos membres viendront exposer différentes initiatives qui ont permis, pandémie ou pas, de renouer avec les enfants et de les amener à l'histoire. Seront aussi présentés les portails de diffusion des activités scolaires et parascolaires dont les membres peuvent se prévaloir pour proposer et diffuser leurs activités jeunesse.
    • Musée des grands québécois
    • Réseau du patrimoine du Gatineau et de l'Outaouais
    • Réseau muséal de l'Abitibi-Témiscamingue
    • Le portail Édu-Loisir du Conseil Québécois du Loisir



  • Mardi 3 mai : Faire entendre - la création de contenu sonore
    En deux dates nous aborderons la création de contenus. Des capsules audios aux baladodiffusions. Parcours guidés, contes et fictions, promenades accompagnées, récits historiques : autant de solutions qui invitent à mettre en valeur le contenu et les expertises dont les sociétés membres disposent. Nous recevrons :
    • La Société d'histoire de la Baie-James pour les Figures marquantes de la Jamesie
    • La Société historique Cavelier de LaSalle pour les parcours guidés LaSalle face aux rapides de Lachine et Le Bronx de Montréal
    • L’Atelier d'histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pour le baladodiffusion Mémoire MHM
    • L’organisme Portrait sonore pour son application consacrée aux créations sonores
  • Mardi 10 mai : Faire voir - la création de contenu vidéo
    Dans ce deuxième volet sur la transformation de nos contenus, archives et documentations, en initiatives de médiation multimédia, la séance portera sur le contenu vidéo. Le support audiovisuel offre en effet un atout intéressant pour rejoindre le public partout au Québec et transmettre un savoir sous des formes nouvelles de narrations, de rejoindre peut-être, de nouveaux publics. Dans l’éventail qui va de la capsule historique au récit fictionnel, en passant par le documentaire, plusieurs sociétés membres ont eu recours à la vidéo pour produire des médiations. Nous recevrons :
    • La Société d’histoire et de généalogie de Beloeil Mont-Saint-Hilaire pour leurs Capsules d’histoire
    • La Société d’histoire de Mascouche pour leurs documentaire sur la veillée traditionnelle et leurs projections sur des façades de monuments (mapping)
    • L’Association patrimoniale du Chemin du portage pour leur télé-réalité L’Aventure du portage
  • Mardi 17 mai : Exposer - les expositions virtuelles
    Plusieurs membres sont, de facto, passés experts dans la réalisation d'expositions virtuelles : il s'est agi d'une manière d'offrir un contenu grand public, de qualité, pérenne, même sans disposer d'espaces d'exposition physiques. Si elle répond aux critères généraux des expositions, la création d'une exposition virtuelle n'en exige pas moins des enjeux spécifiques. Les sociétés invitées viendront éclairer par leur expérience le travail à accomplir du projet à l'inauguration.
    • La Société d'histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides
    • La Centre d'archives Mgr Racine
    • La Société d'histoire de Drummond
    • Appartenance Mauricie


  • Mardi 24 mai : S'adapter - le numérique/outil
    Nous achevons nos rencontres la semaine prochaine, le 24 mai, avec une conclusion en forme d’ouverture. Cette dernière rencontre permettra de mettre en lumière l'inventivité avec laquelle plusieurs de nos membres se sont adaptés, au numérique, bien souvent avant même la pandémie. On espère, par les réflexions qui vont naître de ces échanges, mettre en lumière l'idée que le numérique, malgré toutes les contraintes techniques qu'exigent sa maîtrise et sa diffusion, n'est au final qu'un outil de plus dans notre arsenal, mais un outil formidable qui permet aux acteurs de l'histoire de bonifier et d'amplifier leurs missions et leurs valeurs. Nous recevrons :
    • L'Association du patrimoine de Potton
    • Stéphane Tessier, guide-interprète
    • Le Musée de la mémoire vivante
 
Haut de la page